Le torticolis et la rotation privilégiée de la tête

du nourrisson et du bébé

 

Généralités sur la difficulté à bouger la tête

Bébé qui ne peut pas tourner la tête à cause d'un torticolis

 

Le torticolis est un spasme musculaire avec une raideur de la nuque associée. Il provoque une position en inclinaison et rotation de la tête. On définira le coté du torticolis par le coté de l'inclinaison.

 

Il peut être aussi très peu visible et créer une différence d'amplitude de rotation dans les derniers degrés. Dans ce cas, on parlera plutôt de rotation privilégiée de la tête du bb.

 

Dans tous les cas, il faudra traiter celui ci juqu'à ce que le bébé tourne bien sa tête. Il faut que le bébé puisse poser son oreille sur un plan des deux cotés sans bouger le thorax.

 

Si le nourrisson né avec un torticolis on dira qu'il est congénital. Si celui-ci arrive plus tard on parlera simplement de torticolis.

 

L'origine du torticolis est encore mal connu à ce jour. Le positionnement dans le ventre ou l'accouchement doivent certainement être une des origines.

Les nourrissons atteints de torticolis ont un risque plus élevé de plagiocéphalie à cause de la position préférentielle sur un coté de la tête. Les garçons ont un risque encore plus élevé ayant souvent une tête plus lourde et volumineuse à la naissance.

 

On peut avoir tous les degrés de gravité pour les torticolis. De l'attitude préférentielle en rotation de la tête d'un coté jusqu'au blocage complet.

 

La plupart du temps, l'origine du torticolis est bénigne. Cependant il faut toujours écarter les origines infectieuses ou tumorales avec votre médecin.

Le corps voulant absolument avoir les yeux à l'horizontal, si le torticolis n'est pas corrigé, une asymétrie faciale se développe souvent.

 

 

Comment savoir si mon BB tourne bien la tête ?

 

Il est difficile de savoir si le bébé a ou pas un déficit de rotation cervicale si son torticolis est léger.

Il doit pouvoir en étant allongé sur le dos, sans bouger le thorax, tourner la tête à gauche et à droite avec l'oreille qui pose sur un plan.

Le plus simple est de le faire tourner d'un coté vers une fenêtre pour qu'il soit attiré par la lumière puis de le retourner à 180° pour tester l'autre coté.

Souvent si un coté est plus difficile, il fera une inclinaison du tronc avec plus ou moins d'extension pour s'aider à tourner la tête.

 

Comment faire pour l'entrainer à tourner la tête :

 

Le rôle des yeux dans les déficits de rotation des cervicales est essentiel. Pour lui faire travailler les yeux et les cervicales, vous pouvez suivre ce petit exercice tout simple.

Vous placer son dos contre votre thorax et vous attendez qu'il fixe un objet devant lui. L'accroche de son regard vous permettra de bouger sa tête dans la direction que vous voudrez sans forcer avec vos mains sa rotation.

Une fois qu'il regarde devant lui, si vous tournez sur vous-même lentement sur la gauche, le bébé regardera sur la droite. S'il a des difficultés à regarder sur la gauche vous tournerez sur votre droite.

 

Le traitement classique

 

A partir du moment ou il y a une cause infectieuse, traumatique, orthopédique, malformative ou neurologique, il faudra d'abord traiter celle-ci médicalement pour voir le torticolis régresser.

Heureusement, la plupart du temps, le torticolis est bénin même s'il peut paraitre très prononcé.

La stimulation du nourrisson par les parents est essentielle pour favoriser l'apprentissage du bébé à utiliser ses yeux et son cou. Il faudra peut être même utiliser des coussins de positionnement afin de diminier le risque de déformation du crâne.

En cas de torticolis majeur, la kinésithérapie (avec un professionnel habitué à prendre en charge les nourrissons) est souvent conseillée afin de stimuler l'enfant et éduquer les parents aux bonnes pratiques pour porter et coucher l'enfant.

 

Le traitement ostéopathique

 

L'objectif du traitement ostéopathique est de diminuer les traumatismes du bébés (vie intra utérine, accouchement, examens divers comme les prélèvements sanguins, etc). Après un bilan complet et un examen doux de tout le corps, l'ostéopathe va par des mobilisations redonner de la mobilité au corps du bébé. Souvent les blocages ne sont pas uniquement au niveau du cou mais bien plus globaux. On travaillera volontier le bassin, le crâne, le ventre etc.

L'amélioration est généralement immédiate pendant la séance. Une à deux séances suffisent pour régler définitivement le problème.

 

 

 

Votre attention. Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord avec leurs utilisations.